Article dans Le Midi Libre

La maintenance ferroviaire, son activité principale, porte ses fruits.
Implantée à Béziers, sur un axe ferroviaire majeur, dans un site industriel moderne et fonctionnel de près de 50 000 m2 entre la gare de fret SNCF et le canal du Midi, Freeman Industrie intervient sur différents types de matériels. Si la maintenance ferroviaire correspond à 75 % de l’activité, l’entreprise s’occupe aussi de traitement de surface, reconditionnement de cuve, etc.
Pourtant, il y a deux ans, le pari n’était pas gagné. L’unité, alors mise en liquidation, n’a pas disparu grâce à la pugnacité des salariés. Qui, à leur demande, ont voulu que le créateur, Luc Bernard, reste aux commandes.

Une quarantaine de personnes
Depuis, les effectifs ont été multipliés par deux et représentent aujourd’hui une quarantaine de personnes. Toute l’équipe remotivée s’est plongée dans le challenge de la reconquête des clients et d’un niveau d’activité stable. L’ambition est en voie d’être réelle. Sur d’autres voies, celles du rail.
Après avoir reconditionné plusieurs wagons – citernes pour des chimistes tels que Arkema ou Rhodia, c’est à présent un train de quarante wagons qui est destiné au transport de vins.

Convoi de vin
Prêt à démarrer vendredi, le convoi, qui s’effectuera a priori en deux rames, partira pour l’Italie. À raison de vingt tonnes ou de 60 m3 par wagon, le transport est plus que conséquent. Si l’on ne connaît pas la provenance du vin et le nom du destinataire, David Serres, directeur d’usine, confirme l’importance du convoi : « On a reconditionné l’ensemble des wagons. Nous avons réalisé un revêtement alimentaire intérieur pour transporter le vin et une remise en état des wagons pour qu’on ait une rame qui soit sympathique et jolie. Quand vous partez sur la nationale, on ne voit que ça à la gare de fret. »
Un joli marché pour Freeman Industrie qui voit que l’effort paye. « Malgré la conjoncture difficile, on arrive à pérenniser l’entreprise et même à se développer. Sur le tissu biterrois, c’est bien. » Assez en tout cas pour le souligner.

Download the PDF file .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *